Pour autant, ces animaux font partie de la chaîne alimentaire et contribuent eux-mêmes, notamment, à réguler les populations d’insectes, les larves, etc. Le lérot est même considéré comme une espèce menacée selon l’Union internationale pour la conservation de la nature.

C’est pourquoi il est recommandé, plutôt que d’éradiquer ces petits mammifères, de les éloigner. On parle de « lutte raisonnée ».

De fait, en tant que professionnel de la dératisation, Easyservice est conscient de la double problématique que posent ces animaux :

• nuisances pour l’humain et les animaux de compagnie,

• mais nécessité dans la chaîne alimentaire.

Par ailleurs, certains produits peuvent s’avérer nocifs pour les animaux de compagnie et les enfants.