POURQUOI LUTTER CONTRE LES MULOTS ET LES LÉROTS ?

A l’instar de leurs cousins de la ville, les mulots et les lérots prolifèrent très rapidement lorsqu’ils trouvent un environnement agréable.

Les mulots, également appelés « souris des champs », sont connus pour creuser des galeries et consommer les fruits et légumes dans les potagers, laissant un jardin ravagé et impropre à la consommation.

Les lérots, quant à eux, apprécient tout particulièrement se nicher dans les greniers, où ils chahutent souvent bruyamment, perturbant ainsi le sommeil des occupants. Par ailleurs, ils aiment tout particulièrement grignoter les isolants et les cloisons, ce qui abîme le logement. Comme les rats et les souris, ils sont porteurs de maladies : le lérot est porteur de la salmonellose, qu’il dépose avec ses déjections partout où il passe.